Un chemin de vie, un chemin de solidarité

« Amour de Dieu, amour des autres, c’est là toute ma vie, ce sera toute ma vie je l’espère.» 

Dessin de Charles de Foucauld

À Nazareth, Jésus a vécu trente ans de vie cachée où  il grandissait en taille et en grâce devant Dieu et les hommes. C’est le chemin que Dieu a emprunté  pour rejoindre  l’humanité.

« Il accepte de vivre dans une famille, avec des voisins, dans un village qu’il n’a pas choisi. Sa vie était rythmée par les tâches quotidiennes et son travail d’artisan. N’est-il pas le fils du charpentier ?»

La petite voie de Nazareth :  c’est la sanctification du quotidien pour les gens ordinaires

« Ta vie de Nazareth peut se mener partout : mène-la au lieu le plus utile pour le prochain. »

Aujourd’hui : c’est avoir un mode de vie simple, respectueux de l’homme et de la Création. Être présent à nos proches, faire route avec eux.

« Rire avec ceux qui rient, pleurer avec ceux qui pleurent. » 

C’est être témoin de l’extraordinaire dans nos vies, signes de la présence de Dieu.

«Quiconque aime veut imiter, c’est le secret de ma vie. J’ai perdu mon coeur pour ce Jésus de Nazareth crucifié il y a 1900 ans et je passe ma vie à l’imiter autant que le peut ma faiblesse. » 

Témoignages

Pour aller plus loin

Patrice VIVARES, prêtre de la fraternité sacerdotale – Pentecôte 2007

Abonnez vous à notre lettre !

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles de la Frat !

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.