A cause de Jésus et de l’Evangile

Accueil > Actualités et contacts > Europe > Message Final de la rencontre des délégués européens à Foligno

Message Final de la rencontre des délégués européens à Foligno

Vers une Fraternité de « disciples-missionnaires » [1]

Dans le souffle du centenaire de la mort de Charles de Foucauld, nous membres de la Fraternité séculière européenne réunis à Foligno près d’Assise, inspirés par Saint François et Frère Charles, nous voulons être « à l’écoute du cri de la terre et des pauvres ».
Aujourd’hui il y a urgence à prendre soin de notre « maison commune » (encyclique Laudato Si) et « à enlever nos sandales devant la terre sacrée de l’autre » (exhortation apostolique Evangelii Gaudium, 169).
La Fraternité séculière européenne s’engage à participer au débat sur les flux migratoires pour favoriser une vision rationnelle et critique qui sauvegarde le sens de l’humain. Chaque membre est invité à prendre sa part dans l’accueil inconditionnel de tout être humain quelles que soient son origine, son histoire, sa culture, sa religion.
Charles de Foucauld nous dit : « Il n’y a pas, je crois, de parole de l’Evangile qui ait fait sur moi une plus profonde impression et transformé davantage ma vie que celle-ci ‘Tout ce que vous faites à un de ces petits, c’est à Moi que vous le faites’. Si on songe que ces paroles sont celles […] de la bouche qui a dit ‘Ceci est Mon corps… Ceci est Mon sang’, avec quelle force on est porté à chercher et à aimer Jésus dans ‘ces petits’, ces pécheurs, ces pauvres […] » (Lettre à Louis Massignon, le 1er août 1916)
Ne nous laissons pas voler la fraternité et l’espérance !

Les délégués européens
Foligno, le 16 juillet 2017

Les délégués des pays de l'Europe


[1Expression du pape François dans Evangelii Gaudium (La Joie de l’Evangile) :
« L’Eglise ‘en sortie’ est la communauté des disciples missionnaires qui prennent l’initiative, qui s’impliquent, qui accompagnent, qui fructifient et qui fêtent. […] » (EG, 24)
« En vertu du Baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire (cf. Mt 28,19) […] Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus Christ ; nous ne disons plus que nous sommes ‘disciples’ et ‘missionnaires’, mais toujours que nous sommes ‘disciples-missionnaires’. […] » (EG 120)