A cause de Jésus et de l’Evangile

Accueil > Actualités et contacts > International > Lettre aux Fraternités Séculières Charles de Foucauld (Juillet (...)

Lettre aux Fraternités Séculières Charles de Foucauld (Juillet 2016)

Réunis au Liban,
Nous vous embrassons avec affection et nous partageons avec vous tous l’amour que nous avons reçu ici par la Fraternité et le peuple de ce merveilleux pays.

Comme vous le savez, nous nous sommes retrouvés en tant que coordinateurs de tous les continents pour réfléchir ensemble et travailler sur différentes questions.

Nous nous sommes réunis devant le Seigneur et avec l’aide de la parole de Dieu, des écrits duFrère Charles et du Pape François, nous avons médité sur la miséricorde de Dieu pour renouveler nos vies dans la Fraternité.
Comme Equipe Internationale, nous avons choisi le Liban pour plusieurs raisons :
1- En cette année du Centenaire du Fr. Charles, il nous a paru significatif d’être présents sur cette terre pleine de vie et si importante dans l’histoire des Fraternités.
2- Le Liban est un pays qui nous a inspiré. Ici chrétiens et musulmans ont appris à vivre ensemble. Et comme l’affirme le Frère Charles : « Je me suis mis à étudier l’Islam, puis la Bible et pendant que la grâce de Dieu agissait, la foi de mon enfance s’est trouvée confirmée et renouvelée. »
3- Notre défi est d’assumer les réalités les plus difficiles des persécutés et des opprimés et nous croyons qu’au coeur du désert on peut mieux saisir les réverbérations, qui nous viennent des différents continents, de l’appel à la solidarité et à être fraternellement proches de la vie des personnes.

Nous avons aussi eu la grande joie de rencontrer les délégués des Fraternités du Monde Arabe (Algérie, Egypte, Syrie et Liban) qui ont partagé leur témoignage de foi et d’espérance dans des conditions parfois difficiles, comme il est bien évident. Cela nous a beaucoup touchés et nous a encouragés à persévérer nous-mêmes dans le témoignage de l’Evangile suivant l’exemple de Frères Charles.

Nous partageons avec le Pape François l’urgence que la vérité, la justice et la paix soient les axes de notre contemplation et de nos luttes.

A travers les rapports des différents pays présentés par les représentants des continents, nous avons partagé sur la souffrance provoquée par la guerre, le drame des réfugiés, la situation des migrants, des enfants abandonnés ou soumis au travail dur, des jeunes au chômage, des paysans menacés, des indigènes opprimés, des ouvriers sans droits, des familles sans abri, des parents qui perdent leurs enfants à cause de la drogue ou à cause de l’exploitation sexuelle, des victimes quotidiennes de la violence de tout type. Nous avons aussi essayé de donner voix à l’appel silencieux pour le sens et pour la vie de ceux qui vivent dans des sociétés où les gens ont tout mais pourtant se sentent vides.

« Car ‘nous avons vu et entendu’ non pas la statistique froide mais les blessures de l’humanité souffrante, nos blessures, notre chair. Cela est très différent de la théorisation abstraite ou de l’indignation élégante. Cela nous émeut, nous fait bouger et nous cherchons l’autre pour bouger ensemble » Pape François- Bolivie 2015.

Nous savons que ces souffrances ne se terminent jamais et ne peuvent pas être ignorées. Pour cela nous rejoignons le cri des exclus de la terre et nous appelons les Fraternités à se préparer à la prochaine Assemblée Générale qui aura pour thème :

« Cheminons dans l’espérance…

Renonçant, Dénonçant et Annonçant »

Nous réaffirmons notre soutien à toutes les Fraternités en exhortant tous les frères et toutes les soeurs à persévérer dans la quête de la sainteté si chère au Bienheureux Charles de Jésus.
.
Fraternellement

L’Equipe Internationale : Claudio et Sylvana Chiaruttini (Europe), Joseph Yessi (Afrique), Adriana et Luis Torres (Amérique), Rania Chaiban (le Monde Arabe), Père Jimmy Bonnici, prêtre accompagnateur.