A cause de Jésus et de l’Evangile

Accueil > Sources > Charles de Foucauld > ASCENSION - Commentaires de l’évangile selon St Luc

ASCENSION - Commentaires de l’évangile selon St Luc

Évangile selon Saint Luc 24, 46-53

« Restez dans la ville, jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la vertu d’en haut… Et en les bénissant il s’éleva dans le ciel. »

Que vous êtes bon, mon Dieu ! Votre dernier acte en cette terre est une bénédiction ! Votre premier acte après votre incarnation a été la sanctification de saint Jean, votre dernier est la bénédiction de votre Église… Vous finissez comme vous avez commencé, par un acte de bonté, d’amour… Vous êtes venu sur la terre par amour, ô Dieu qui êtes charité ! Vous y êtes venu pour y enseigner l’amour, « y allumer un feu », le feu de l’amour de Dieu et du prochain ! Tout ce que vous avez fait, dit aux hommes, vous l’avez fait et dit par amour ! Vous avez aimé les hommes jusqu’à la fin, jusqu’à vous donner pour eux au calvaire, jusqu’à vous donner à eux non seulement une fois au cénacle, mais dans tous les temps, dans tous les lieux, à tous ceux qui voudront vous recevoir ! Vous quittez la terre en lui donnant une dernière bénédiction… Oui, vous deviez la quitter ainsi : c’est le départ qui vous convient, ô Bien-aimé Jésus, ô Dieu d’amour !
« Restons dans la ville jusqu’à ce que nous ayons reçu la vertu d’en haut » ; restons au lieu, dans la situation où Dieu nous a mis, jusqu’à ce que, en nous donnant entièrement mission pour en occuper une autre, pour faire autre chose, il nous donne par là même, grâce pour cela… Bénissons, à l’exemple de Jésus, bénissons comme lui tous les hommes, qui tous sont ses enfants ; même les plus mauvais sont ses membres, objets d’amour et de respect ; bénissons-les tous toujours ; ne les maudissons jamais… Bénissons-les tous chaque jour en priant chaque jour pour tous [1].


[1M/427, sur Lc 24,48-53, en C. DE FOUCAULD, L’imitation du Bien-Aimé. Méditations sur les Saints Évangiles (2), Nouvelle Cité, Montrouge 1997, 142-143.